La créatrice

20181209_092243Passionnée de couture depuis toujours, j’ai à cœur de satisfaire mes clientes en créant des pièces originales. Ce blog est destiné à vous faire découvrir des créations textiles gaies , colorées, astucieuses et uniques. N’hésitez pas à me contacter pour recevoir chez vous une création 100% fait main.

 

 

J’ai des poules à vendre….

Vous connaissez sans doute cette comptine de notre enfance, cela rappellera des souvenirs à quelqu’un que je connais bien!

J’ai commencé ce cardigan fillette il y a fort longtemps, il n’était destiné à personne en particulier, c’était juste que le modéle m’avait fait de l’œil. Il était presque fini puisqu’il ne manquait que les bandes de boutonnage et d’encolure. Mais allez savoir pourquoi, je l’ai lâchement abandonné au fond d’un sac à ouvrage. Et allez savoir pourquoi, je l’ai ressorti la semaine dernière avec la ferme intention de le terminer.

Le voilà donc, ce petit cardigan destiné à une fillette de 2 ans environ.

Il est réalisé en fils de coton Bergère de France, les poules et les petits motifs sont brodés à la main et 5 petites coccinelles font office de boutons.

Place aux photos:

Josette, la mamie cousette

Une nouvelle poupée est tombée de mon crochet ces jours-ci. Elle ne s’est pas faite en un jour et m’a demandée quelques heures de travail!

Sous ses airs de mamie tranquille, elle cache dans son tablier tous ces petits ustensiles bien utiles qui disparaissent sans cesse de la table des couturières: ciseaux, découd-vite, mètre ruban, craie, crochet, crayon, aiguilles…et son chignon bien ajusté peut recevoir une myriade d’épingles à tête.

Que vous dire de plus sur cette charmante mamie qui vivra certainement une vie sereine sur la table d’une couturière, ah si, qu’elle ne risque pas de tomber car elle est bien lestée et qu’elle mesure environ 28 cm de haut.

Place aux images!

A bientôt pour de nouvelles idées!

La renaissance de la robe jamais cousue

Il était une fois, en l’an 2015 après JC, un patron de robe qui m’avais fait de l’œil et que j’avais réalisé dans une 1ère version. Forte de cette expérience et pleine d’allant , j’avais investi dans d’autres tissus afin de la décliner dans 2 autres versions, l’une dans des tons orangés et l’autre plus sobre, sur une base bleue marine. Partie sur ma lancée, j’avais coupé toutes les pièces du patron pour coudre ces 2 nouvelles robes. Je ne saurais plus vous dire ce qui m’a arrêtée à l’époque mais les dites pièces sont restées dans une corbeille jusqu’à ces dernières semaines où j’ai décidé de m’occuper de tout ce qui traîne dans mon atelier.

La version orangée ne me plaisait définitivement plus, par contre les pièces de la bleue marine m’ont inspirée. J’ai donc ressorti le patron du top Plantain de Deer and Doe et je me suis débrouillée pour en tirer un modèle idéal pour le cocooning.

J’ai donc utilisé le jersey marine à pois blanc pour l’ensemble du top et celui de style pop art pour réalisé l’encolure, les poignets et la bande ourlet, et voilà!

Si vous aimez mes articles et ne voulez en rater aucun, abonnez-vous!

Un vêtement de circonstance

Il fait froiiiiiiid, on a envie de se lover sur le canapé devant un bon feu de cheminée, enveloppée dans un vêtement douillet.

Ma vieille robe de chambre faisait grise mine, il y a un petit moment que je voulais la remplacer mais jamais le temps…..

Ce début d’année particulièrement frisquet m’a incitée à me lancer. Mon cahier des charges était: une veste qui fasse usage de robe de chambre mais qui ne fasse pas robe de chambre!!!, douillette et ample, et surtout, surtout en utilisant les tissus du placard.

J’ai donc choisi un tissu sweat dont la couleur est indéfinissable, entre le parme foncé et l’aubergine clair qui est réhaussé par des motifs géométriques argentés. Je l’avais acheté chez Toto à Montpellier pensant les soldes de janvier 2019 lors de ma virée semestrielle pour manger au resto avec mes anciens collègues. Donc ce sweat a l’énorme avantage d’être doublé de douillette (fourrure rase pour les non initiées) rose, je l’ai complété par un petit coton rose imprimé que j’ai utilisé pour la parementure et pour doubler le col et les poches, les boutons viennent eux aussi de mon stock.

Restait le problème de trouver un modèle, et en matière de vêtements d’intérieur il n’y en a pas pléthore dans les magazines ad hoc.

J’ai donc opté pour un modèle de la Coupe d’Or de 2015, une veste toute simple que j’ai adaptée pour mon usage.

Prenez soin de vous et à bientôt!

Le retour des LDPP

Chaque année, ma sœur me demande de lui confectionner des cadeaux personnalisés pour sa bande de copines. L’an dernier, c’étaient des tabliers que vous retrouverez dans cet article: Des tabliers brodés pour copines déjantées

Cette année je lui ai proposé des paniers de lingettes brodés aux initiales de cette joyeuse équipe et personnalisés avec les noms « d’oiseaux » dont elles s’affublent!!!!!

Et voilà le travail, des paniers en simili doublés de coton avec 10 lingettes confectionnées avec de l’éponge française, dans chacun:

Et en détail:

Bilan 2020

L’heure est au bilan de cette année si particulière. J’ai cousu presque chaque jour, pour mes clientes, ma famille, mes amis et pour moi-même. La couture est essentielle pour moi, comme boire ou manger et j’y prends un réel plaisir!

J’ai donc repris l’ensemble des articles que j’ai écrit pour ce blog en 2020 et j’en ai sorti le Top 10 des articles les plus lus.

Cela donne le classement suivant, qui me surprend par ailleurs car je n’aurais pas classé mes cousettes dans cet ordre!

Ma tête fourmille d’idées que je ne manquerait pas de vous partager tout au long de cette nouvelle année que je vous souhaite douce et agréable.

Peter et Heidi

Vous connaissez sans doute l’histoire d’Heidi écrite par Johanna Spyri en 1880.

Heidi, une jeune orpheline, part vivre chez son grand-père dans les montagnes des Alpes Suisses. D’abord effrayée par ce vieil homme solitaire, elle apprend vite à l’aimer et découvre la beauté des alpages avec Peter, son nouvel ami.

Cette jolie histoire a bercé mon enfance et elle m’a inspirée pour trouver un nom à mes 2 dernières réalisations au crochet.

Ces 2 nouvelles poupées pourraient être les enfants de Hansel et Gretel publiés récemment, elles sont plus petites puisqu’elles mesurent 15 cm sans les jambes.

Elles sont crochetées avec des fils français dans le même code couleur et arborent des pommettes dignes des petits montagnards. Peter est en salopette et Heidi arbore une jupette

Les voici sous toutes les coutures:

Des peignoirs personnalisés pour Noël

Eux aussi ont été offerts, je peux donc maintenant vous les montrer:

4 peignoirs pour frère, sœur, beau-frère et belle-sœur tous amoureux des chiens

Le plus dur pour moi ayant été de trouver des broderies qui soient assez ressemblantes, le shiba inu pour les uns et le berger malinois pour les autres. J’ai trouvé le premier chez https://www.les-broderies-de-sylviane.fr/index.php?id_product=1578&rewrite=motif-de-broderie-machine-le-shiba-inu&controller=product mais j’ai dû adapter car cette broderie était prévue pour un appliqué. En ce qui concerne le malinois, j’ai numérisé moi-même la broderie à partir d’une image trouvée sur le net et je ne suis pas mécontente du résultat.

Les dos des peignoirs sont brodés avec le prénom de chacun.

Ma plus grande difficulté pour ce travail a été de positionner les peignoirs sur la brodeuse que j’ai dû déplacer sur ma grande table de coupe.

En tout cas les intéressés ont été surpris et ravis!

Quelques photos de détail:

Si vous aimez mes créations et ne voulez manquer aucun de mes articles, abonnez-vous!

Une trousse pour Noël

Maintenant que le Père Noël l’a transportée jusqu’en Martinique, je peux vous montrer la trousse que j’ai faite pour mon Ninou.

Cette composition réalisée à l’aide du patron de trousse enfant de Drika Mendes, comprend une housse avec une poche plaquée transparente et une poche zippée en filet, une trousse en simili vient prendre sa place à l’aide de 2 boutons magnétiques, elle peut ainsi être utilisée seule. L’ensemble se ferme par un rabat à pression que j’ai, bien entendu, personnalisé.

Cet ouvrage ne présente aucune difficulté quand on est rompu à la réalisation de sacs en tout genre!

Mais les images parlent mieux que les mots et surtout cela a été apprécié par mon petit chenapan!