La créatrice

20181209_092243Passionnée de couture depuis toujours, j’ai à cœur de satisfaire mes clientes en créant des pièces originales. Ce blog est destiné à vous faire découvrir des créations textiles gaies , colorées, astucieuses et uniques. N’hésitez pas à me contacter pour recevoir chez vous une création 100% fait main.

 

 

Asseyez-vous donc!

Nouvelle peinture, nouvelle déco!

Les housses des coussins de nos 3 chaises de cuisine avait bien besoin d’être renouvelées, c’est d’ailleurs bibi qui avait œuvré car lorsque nous avions acheté ces chaises, elles étaient en solde et les coussins avaient disparus corps et âmes du magasin!!!

La rénovation des peintures et ce magnifique tissu dont la matière déperlante se prête bien à ce genre d’exercice m’ont donné des ailes pour relooker ces chaises.

J’avais déjà utiliser ce tissu il y a peu pour les coussins du bureau.

Pas beaucoup de difficultés puis que j’ai décousu les housses pour pouvoir récupérer les arrières déjà équipés de zip, quelques morceaux de biais de mon stock m’ont servi à faire les nouettes.

Et voilà le travail…

Je reviens bientôt car il me reste du tissu!!!!

Le rouge est mis

Tel ce film de 1957 dans lequel Jean Gabin occupe le rôle principal, j’ai voulu décliné en rouge la marinière que vous avez pu voir ici: Marinières pour duo de choc

Donc, même patron, même tissu, j’ai simplement suivi les instructions pour les manchettes, ce que je n’avais pas fait sur la première.

Que vous dire de plus? Que ce modèle est hyper facile à réaliser et que j’adore l’encolure, j’ai d’ailleurs l’intention d’en faire une version tee-shirt très prochainement….enfin, quand j’aurais le temps parce que les tissus attendent!!!

A bientôt

Marinières pour duo de choc

Nous avons choisi le bord de mer par cette belle journée pascale ensoleillée pour notre shooting photos (je parle comme les pros maintenant!!!!)

Voici donc 2 marinières toutes simples mais hyper confortables pour nos balades printanières.

Celle de Monsieur a été réalisée avec le patron Zeno et la mienne avec le patron Aster, tout deux de La Maison Victor.

Les tissus viennent tous les 2 de Tissus de Rêve https://www.tissus-de-reve.fr/?utm_source=Ddy20180619&utm_medium=Display, ils sont en 100% coton avec intérieur bouclette.

A la base Zeno est un patron de tee-shirt basique avec une encolure boutonnée, j’ai supprimé cette option qui n’avait pas lieu d’être pour l’usage voulu. J’ai par contre dû redémonter car malgré les mesures relevées scrupuleusement, le patronage s’est révélé beaucoup trop grand, c’est un des défaut de ce magazine, les tailles ne sont pas fiables.

Comme je ne peux m’empêcher de mettre ma patte, j’ai également modifié Aster en allongeant les manches et le corps et en supprimant les bords des manches et le liseré du bas pour en faire une marinière digne de ce nom. Par contre, j’ai conservé l’encolure qui lui donne tout son charme.

Voilà, je vous ai tout dit.

Et il y en a un autre en préparation!

A très bientôt donc…..

Mon défi de Mars

Celles qui sont accros à la couture connaissent sûrement Astrid, finaliste de l’émission Cousu main saison 2. Astrid a eu la riche idée de nous proposer un défi chaque mois sur sa page Facebook #Astrid’s Challenge.

Comme je ne sais pas quoi faire (rires), je me suis inscrite dans sa démarche entraînant avec moi 2 supers nanas!

Les règles du jeu sont simples: on coud les tissus du placard, les patrons en attente avec la mercerie disponible, c’est-à-dire sans rien acheter.

Son initiative a commencé en février, le challenge était: en février, je couds pour ma moitié, la mienne, de moitié, s’est donc retrouvée avec 2 magnifiques boxers.

Le défi de ce mois-ci est le suivant: en mars, je couds les chutes éparses

En couture, la définition d’une chute est: des restes de tissus ayant servi à coudre des vêtements ou autres. Il y a longtemps que je pensais me faire un top avec les divers restes de jersey que j’avais utilisés pour des tops ou des robes, j’avais d’ailleurs acquis il y a 3 ans, le patron du top Isabella chez https://www.chantal-new-style.com/index.php/produit/patron-t-shirt-isabella-t-38-a-42/

Je me suis donc plongée dans ma caisse de jersey et en ai tiré 6 tissus différents qui se mariaient relativement bien qui avait tous été utilisés pour des tops, une combinaison et 2 robes. Deux morceaux de passepoil élastique et un reste de bord-côte sont venus souligner l’ensemble.

Voici le résultat:

Pour l’occasion, je porte un jean ultra confortable de chez #Elora https://www.elora.com/fr/pantalons-jeans/1220-jean-droit-eco-reponsable-en-demin-stretch-ultra-gainant-bleu-fonce-delave.html

Je me suis prise au jeu et il me tarde de connaitre le défi d’avril. J’aime bien cette idée de faire avec « ce que l’on a » Et vous?

Trois oiseaux sur la branche…

J’aime bien relever les défis, alors quand on m’a demandé 3 oiseaux style « rouge-gorge » avec les prénoms des membres de la famille. j’ai répondu présente.

Il a fallu d’abord trouvé un modèle, heureusement que le net est là, et l’adapter, ensuite trouver des tissus (vive mes étagères débordantes!!!), couper, broder les prénoms à la brodeuse puis reprendre les fils DMC de la vieille boite en fer pour broder à la main les yeux et les becs.

Et « last but not least », arpenter la plage de Sérignan pout trouver THE bout de bois adéquat.

Et voilà l’travail!

J’espère avoir réussi l’examen…

A très bientôt!

Mado, la reine de la basse-cour

Je vous présente Mado, qui n’est pas niçoise mais pure bassanaise! Elle vient tenir compagnie à Ginette que vous pouvez retrouver ici: Ginette, la poule qui coud qui s’ennuyait un peu depuis que Félicie aussi! avait déserté le poulailler pour partir en villégiature avec d’autres copines en tous genres.

Mado est aussi dodue que Félicie, Ginette n’a donc qu’à bien se tenir! Elle mesure une vingtaine de cm de long et une quinzaine de haut, elle pourra contenir tout vos indispensables de couture: mètre ruban, aiguilles, tubinos de fils, ciseaux, crochets, crayons… et les épingles à têtes viendront se piquer de chaque côté de sa crête rouge.

Comme ses copines, je l’ai réalisée au crochet avec des laines dans des tons de marron et de blanc.

La voilà plus en détails:

Félicie aussi!

Une nouvelle pensionnaire est arrivée dans le poulailler ce week-end. Elle est venue tenir compagnie à Ginette la noire et blanche que vous retrouverez là: Ginette, la poule qui coud.

Félicie est peu plus grasse que sa compagne, elle mesure 22 cm de long et 19 cm de haut et son plumage est un mélange de blanc cassé et de roux, pour le reste elle est aussi destinée à servir de panier à couture.

La voici donc la gaillarde, elle a même pondu un œuf!!!!

Elle est bien entendu vendue sans les accessoires, sinon comment je fais moi????

A bientôt

Ginette, la poule qui coud

J’aime bien quand on me fait sortir de ma zone de confort! En l’occurrence, il y a quelqu’un qui se reconnaitra, qui a toujours de bonnes idées que j’essaie de relever.

Il y avait Josette, la mamie cousette et la miss en question voulait le même principe avec une poule!

Après avoir écumé la toile toute une soirée, j’ai trouvé une espagnole qui avait publié une vidéo au cours de laquelle, elle crochetait en direct une poule destinée à recueillir des œufs de Pâques. Passée la barrière de la langue ( je suis plutôt anglo-italienne!!!!), je me suis dit que j’arriverai bien à adapter cette gallinacée en support de couture.

Et c’est parti!!!!

Voici donc Ginette qui a reçu en option 2 poches latérales ornées d’un bouton rouge qui abriteront le dé , le centimètre, les aiguilles… et un tube gastrique pour y ranger les ciseaux, crochets, découd-vite…. Les épingles à tête viennent se piquer de chaque côté de sa crête rouge vif. Elle peut également couver une quinzaine de tubinos de fils.

Ginette n’est pas très encombrante (19 cm par 16 cm de haut) et se transporte grâce à 2 petites anses.

La voilà bien garnie!

Je suis en train de cogiter pour une grande sœur!

Les petits mouchoirs

Mon nouveau distributeur de mouchoirs ou comment un objet du quotidien, pas vraiment séduisant à priori, se transforme en bibelot décoratif mais utile.

Cette boite aux courbes douces m’aura quand même pris quelques heures de travail, pas facile de cartonner en courbe!

J’ai choisi pour l’extérieur un magnifique tissu « Singer » que j’avais acheté il y a 4 ans au salon Création Savoir Faire à Paris et un simili papier noir brillant. L’intérieur est habillé de tissu à patchwork jaune doré.

Les mouchoirs sont installés dans la boite grâce aux 2 ouvertures latérales fermées par des couvercles.

Vous avez ici un aperçu du montage:

J’ai créé cette boîte grâce au tutoriel de Chantal Corbière de la boutique http://cadresetbiseaux.over-blog.com/, la voici finie, intérieur et extérieur.

Elle n’est pas parfaite, mais je l’aime!

A très bientôt!

J’ai des poules à vendre….

Vous connaissez sans doute cette comptine de notre enfance, cela rappellera des souvenirs à quelqu’un que je connais bien!

J’ai commencé ce cardigan fillette il y a fort longtemps, il n’était destiné à personne en particulier, c’était juste que le modéle m’avait fait de l’œil. Il était presque fini puisqu’il ne manquait que les bandes de boutonnage et d’encolure. Mais allez savoir pourquoi, je l’ai lâchement abandonné au fond d’un sac à ouvrage. Et allez savoir pourquoi, je l’ai ressorti la semaine dernière avec la ferme intention de le terminer.

Le voilà donc, ce petit cardigan destiné à une fillette de 2 ans environ.

Il est réalisé en fils de coton Bergère de France, les poules et les petits motifs sont brodés à la main et 5 petites coccinelles font office de boutons.

Place aux photos: